Le premier SBJS s’est déroulé le week-end des 21 et 22 août à Altdorf, patrie du héros helvète le plus connu avant que ne déboule Roger Federer. Le bilan, avec les mots d’Olivier, notre coach cantonal.

Le contexte : Premier tournoi junior national de la saison

Le topo : Un départ avec une partie du groupe (11 joueurs) dès le vendredi en début d’après-midi, avec en bonus 1h30 de bouchon cumulé. Retour pour les derniers vers 21h, le dimanche en début de soirée. Ce qu’on pourrait appeler un week-end prolongé !

Le trajet s’est fait avec
– U13 : 3 filles, 4 garçons
– U15 : 3 filles, 3 garçons
– U17 : 2 filles, 3 garçons
Comme seulement 5 sur les 18 sont des joueuses et joueurs 2ème année, beaucoup étaient là pour accumuler de l’expérience, notamment nos deux novices en SBJS (hors Jet d’Eau : Micaela et Pablo Delgado), et ceci alors que Shriya Sriram et Nolan Nasel sont même encore U11.

Le bilan : 3 podiums, tous en catégorie U13
Ria Sriram et Santiago Araujo ont fait 3e en simple, les deux s’inclinant en demi-finale contre les futurs vainqueurs. Santiago et Elias Kunjumen se sont imposés en Double Hommes U13 (comme à Yverdon) et confirment ainsi leur statut de favori pour les prochains Championnats Suisses de Neuchâtel de décembre 2021
“De mon point de vue, c’est sans doute le tournoi le plus collectivement abouti depuis 2 ans que je suis arrivé, car en plus de ces podiums, il y a eu pas mal de belles choses sur les terrains, avec notamment 10 qualifiés pour les phases finales du simple le dimanche. À noter aussi un groupe un peu plus soudé encore avec beaucoup d’encouragement sur quelques matchs chauds.

Elias et Santiago, la doublette qui remporte son deuxième SBJS à la suite.
Ria a terminé sur le 3e marche du podium en U13.
Une 3e place également pour Santiago, après une défaite homérique en demi-finale.

Le zoom : La défaite de Santiago (16-21 / 22-20 / 18-21) contre Abhiram Gokhale, tête de série n°1 et vainqueur du tournoi, qui faisait office d’épouvantail dans le tableau.
“Santiago ne lui avait jamais pris un set et restait sur une défaite dure à Yverdon (16 et 9) sans avoir trouver de solution. Deux mois plus tard, Santiago devait entrer beaucoup plus vite et fort dans son match. Tactiquement, il fallait enlever du temps à son adversaire. Le début du match a été difficile, car il peinait a accélérer le jeu mais il a commencé à le faire en fin de set malgré la défaite.
Le deuxième était très serré et il y avait beaucoup d’ambiance dans la salle (grâce à nos joueurs qui encourageaient “Santi” à chaque point victorieux). Finalement, il s’est’imposé dans un long rallye et malgré la perte de ses lunettes en fin de point. La salle exultait véritablement devant le spectacle de ces deux “gamins.”
Le début du 3e set a été difficile pour Santiago qui peinait à retrouver le rythme et l’état d’esprit qui lui avaient permis de remporter le 2e set. À 17/11 contre lui, il a réussi à retrouver ses esprit et à remonter à 18/20 avec derrière lui une salle acquise à sa cause. Cela n’a malheureusement pas suffit. Cela restera sans doute comme un super souvenir pour lui avec un de ses meilleurs matchs joués et surtout l’idée qu’il pourra peut-être le battre lors de leurs futures confrontations.
Santiago est le seul à lui avoir pris un set en simple.”

Le prochain rendez-vous national sera le Tournoi du Jet d’Eau, chez nous.